Accéder à la boutique

Marché photovoltaïque suisse : rétrospective et perspectives de Rafael Stadelmann

10.01.2023

Rafael Stadelmann, notre gérant, revient sur l’année 2022 et partage ses prévisions concernant l’évolution future du marché photovoltaïque suisse en 2023, les principales nouveautés en termes de technologies et de produits et les défis à relever au cours des douze prochains mois.

Rétrospective

Une explosion. C’est le terme que j’emploierais a posteriori afin de qualifier le marché photovoltaïque suisse en 2022. Après avoir observé une évolution déjà très positive du marché en 2021, cette progression s’est confirmée d’une façon encore plus réjouissante l’année dernière. Aucune entreprise n’a été en mesure d’anticiper une telle croissance du marché suisse de cet ordre-là. Les premiers signaux positifs furent déjà perceptibles pendant la pandémie de Covid-19. Par la suite, la pénurie d’électricité en Suisse et, malheureusement, la guerre terrible qui fait rage en Ukraine ont également contribué à stimuler le marché. L’énergie et ses répercussions sur l’économie et la vie privée des particuliers sont désormais sur toutes les lèvres et ce constat est également valable pour l’ensemble des citoyens résidant en Suisse.

D’après nos estimations, la Suisse a probablement atteint un développement équivalant à 1 GWc en 2022. En d’autres termes, il s’agit d’une performance remarquable. Un grand nombre d’entreprises du secteur photovoltaïque ont atteint leurs limites du fait d’une telle croissance. Toutefois, la demande de produits dans les domaines du photovoltaïque et de l’électromobilité demeure intacte et connaît même une certaine hausse à en croire les chiffres actuels. De grandes quantités de composants photovoltaïques ont été livrées en Suisse au cours de l’année dernière. Dans un premier temps, elles n’ont pas suffi à satisfaire une demande qui fut encore plus importante. En raison d’un manque de ressources à l’échelle mondiale et d’une augmentation au ralenti des capacités de production des fabricants, les produits n’étaient pas disponibles en quantité suffisante dans des délais très courts. Cependant nous devons toujours observer cette situation en tenant compte de l’essor mondial connu par le secteur photovoltaïque. Ainsi, nous avons pu assurer, en Suisse, un développement du photovoltaïque supérieur à celui de la moyenne mondiale. Autrement dit, la Suisse se trouve sur la bonne voie et elle a également engagé des mesures appropriées afin d’atteindre les objectifs de la transition énergétique.

 

Perspectives

Le marché photovoltaïque va continuer d’être fortement stimulé par une demande importante. C’est la raison pour laquelle nous tablons sur une croissance continue du marché suisse qui devrait être comprise entre 20 % et 30 % environ pour l’année 2023. En outre, le domaine d’application du photovoltaïque sera également élargi. L’agrivoltaïque, les systèmes de façade et le photovoltaïque sur des bâtiments publics et le long des grands axes de transport vont faire l’objet d’une mise en œuvre croissante. Par ailleurs, il est possible que des premiers jalons soient même posés pour des installations en milieu haut-alpin. S’agissant de cette question, nous sommes curieux de savoir comment les systèmes de promotion de la Confédération vont évoluer afin de ne pas freiner le développement du secteur photovoltaïque traditionnel. D’un point de vue politique, nous nous engageons en faveur d’une mise à disposition des fonds d’encouragement en quantité suffisante afin de poursuivre l’accélération de ce développement et pour que le photovoltaïque, le pilier le plus important de la transition énergétique, puisse atteindre les objectifs de la Confédération en la matière, et ce, nettement avant la date prescrite.

Du côté des fabricants, nous observons à la fois leurs investissements, importants également, dans le renforcement de leurs capacités de production et une disponibilité qui s’améliore progressivement, ce qui réduit les difficultés rencontrées par de nombreux segments de produits. En outre, nous tablons également sur une stabilisation retrouvée de la chaîne d’approvisionnement, sur un manque de ressources moins important et sur une adaptation des quantités produites aux volumes de commandes élevés. Cette situation va directement entraîner un déplacement des difficultés vers les entreprises d’installation. Ainsi, il convient d’accorder la priorité à la formation afin de résorber la pénurie de personnel. Notre branche vit actuellement une période radieuse et se distingue par son attractivité auprès de nombreux jeunes dynamiques. Il est de notre responsabilité de les séduire pour notre secteur, de les conquérir et de les intégrer le plus vite possible.

Je partage toujours le même enthousiasme à l’idée d’être actif dans cette branche dynamique et de pouvoir apporter une contribution essentielle à la décarbonation de la Suisse aux côtés de mon équipe extraordinaire. Plus nous parviendrons à accélérer ce processus, plus nous bénéficierons tous de cette évolution à un rythme plus soutenu. Seul un développement plus rapide du photovoltaïque et des autres formes d’énergie durables permettra de contribuer à une maîtrise des prix de l’énergie.

 

Technologie et produits

Dans le domaine des panneaux, nous avons observé un grand nombre de changements au cours de ces dernières années. La plupart de ces modifications n’étaient pas de nature technologique. Elles résultaient plutôt d’une tentative d’obtenir un maximum de performances à partir des possibilités existantes. Désormais, il est évident qu’un nombre sans cesse croissant d’évolutions technologiques arrivent de façon adaptée sur le marché. Ainsi, les cellules de type P sont de plus en plus souvent remplacées par les nouvelles cellules de type N et d’autres développements dans le domaine de l’hétérojonction et des cellules à contact arrière ne vont pas tarder à émerger. Par conséquent, le rendement des panneaux ne cesse d’augmenter, ce qui permet de les commercialiser à des conditions favorables et avantageuses.

Dans le domaine des onduleurs, la tendance aux solutions hybrides ne faiblit pas. Elles vont dépasser les 10 kVA et seront également disponibles avec une puissance supérieure, ce qui étendra fortement leur domaine d’application et les rendra attractifs même dans le cadre de projets commerciaux. D’après nos observations, les fabricants se consacrent davantage à la question du courant de secours en cas de panne d’alimentation et proposeront des solutions de plus en plus simples, intégrées et économiques.

L’augmentation plus ou moins forte des prix de l’électricité va également permettre de rendre les systèmes de stockage de plus en plus attractifs sur le marché suisse. D’après nos estimations, cette catégorie de produits va connaître une évolution disproportionnée. La technologie au lithium sera toujours intégrée dans un ordre de grandeur important. À cet égard, les grandes entreprises de technologie existantes sont appelées à accroître leurs volumes et à proposer des quantités suffisantes à des conditions attractives.

Dans le domaine des systèmes de montage, nous observons une tendance à l’adoption de nouvelles solutions. Les systèmes de toit végétalisé connaissent un succès croissant, et ce, notamment sur les nouvelles constructions. Toutefois, nous constations également que les fabricants s’efforcent d’élaborer des solutions destinées aux nouveaux domaines d’application. Ainsi, les systèmes de façade, les solutions agrivoltaïques et les abris de voiture sont davantage conçus afin de satisfaire aux nouvelles exigences.

Pour résumer, la branche connaît une évolution fulgurante. Une intégration totale de la gestion de l’énergie associée à une installation photovoltaïque ne constitue plus une denrée rare. Elle appartient bel et bien au quotidien de la branche désormais. Les produits destinés aux stations de recharge, à la régulation du chauffage, à la production d’eau chaude et à la gestion de la charge arrivent de plus en plus à maturité et ils ont trouvé leur place sur le marché. Cette évolution génère une meilleure compréhension des questions liées à l’énergie de la part de la population et encourage également l’efficacité et la rentabilité des systèmes photovoltaïques.

Nous sommes ravis d’observer cette progression continue de la branche et nous sommes prêts à relever les défis qui vont se présenter à nous.